Seniors: A Casteljaloux le 24 Mars 2019

SENiORS1: Bis repetita…
Le dimanche est ensoleillé et chaud. Le public, sollicité par le club, a répondu présent. Il y a donc du monde et du bruit à Casteljaloux pour cette rencontre qui donnera à l’un des 2 clubs une bonne chance de maintien en Fédérale 2. Les locaux tentent de prendre le jeu à leur compte. Ils maitrisent les touches mais leurs lignes arrières sont maladroites, les visiteurs défendent bien et petit à petit "s’engaillardisent" sans toutefois réussir à franchir. Le premier acte est globalement équilibré et se solde par un 3/3 significatif de la prépondérance des défenses sur les attaques. L’on peut noter une assez belle générale à la 38ème, qui se solde par un rouge de chaque côté, mais sans que cela témoigne (en apparence au moins) d’un climat totalement pourri.
La seconde mi-temps démarre par un temps fort des Lot-et-Garonnais. Plusieurs minutes durant, ils pilonnent la ligne balmanaise. Ils profitent d’un replacement tardif pour inscrire un essai transformé. Pire, quelques minutes plus, ils doublent la mise sur une belle offensive de ¾. 17 à 3, l’addition devient tout d’un coup très lourde. Les Balmanais se reprennent et profitent d’une supériorité numérique pour revenir à 17/14. Restent 10 minutes à jouer : l’espoir est pour les visiteurs, la crainte pour les locaux. Mais ces derniers tiennent bon et exultent à la fin d’un match qu’ils n’ont pas forcément maitrisé, mais qu’ils ont su remporter.
Une nouvelle fois, le BORC fait bonne figure et "aurait pu" gagner. Mais à la sortie, la seule récompense est un nième bonus défensif, et à force, cela ne suffit plus.
BALMA : Estèves, Falzon, Demasi, Gros Desormeaux, Todesco, Jouve, Dedieu, Sanda, (m) Sékula, (o) Cassas, Vogel, Carcano, Boue, Perez, Puertas.
Sont entrés en jeu : Andrieux, Rendour, Fierro, Morales, Tomasi, Vernezoul, Talon.

SENiORS 2:A la dérive..
Les réservistes balmanais n’ont pas mis les ingrédients nécessaires pour faire bonne figure à l’extérieur. Ils encaissent un 35/10 qui n’est pas flatteur. ..

 
 

≡ Michel DEDiEU

Les commentaires sont fermés.