Seniors: A Balma le 13 Janvier 2019

SENiORS1: Quand ça veut pas…
Comme lors du précédent match à domicile, les conditions hivernales sont présentes : fraicheur/humidité/vent. Rien d’anormal toutefois en ce début Janvier qui voit l’entente Miélan/Mirande rendre visite au BORC.
Le vent est transversal mais profite légèrement aux Balmanais pour cette première mi-temps pendant laquelle (sans faire injure aux joueurs) il ne se passe pas grand-chose. Si, les 2 lignes s’affrontent gaillardement, sans que l’une ou l’autre prennent le dessus, sans que touches, rucks ou mêlées choisissent clairement leur camp. Le buteur local ayant réussi une pénalité, le score est de 3 à 0 à la mi-temps et personne ne peut augurer de la suite de cette rencontre.

A la reprise, les Gersois percutent plus fort et investissent le terrain adverse. La défense rouge et blanche souffre, mais tient bon. A plusieurs reprises, les visiteurs se montrent menaçants, mais ils sont systématiquement repoussés. Les Balmanais se créent quelques occasions, et l’une d’elle se concrétise un peu avant l’heure de jeu. 10 à 0, cela sent bon pour les riverains de l’Hers, qui semblent à ce moment-là tenir le bon bout. Malheureusement, il n’en est rien, et une forme d’usure semble avoir fait son œuvre : les 10 dernières minutes sont fatales à nos couleurs qui encaissent un essai et 2 pénalités. Avec panache, les Balmanais refusent la pénalité du match nul pour tenter la victoire, mais sans y parvenir. Les visiteurs se réjouissent, la bonne affaire est pour eux, sans qu’ils soient montrés franchement supérieurs. Mais c’est ainsi, et cette défaite, par 10 à 13, fait mal.

SENiORS 2: Pas vernis..
Face à des visiteurs motivés et puissants, les espoirs balmanais font bonne figure et globalement se montrent plutôt dominateurs lors de la deuxième mi-temps. Mais ils ont encaissé 10 points lors du premier acte, et jamais ils ne parviennent à prendre la tête, malgré plusieurs possibilités. Au final, ils perdent 10 à 13 une rencontre qui n’aurait pas dû leur échapper. Dommage. …

 

 

≡ Michel DEDiEU

Les commentaires sont fermés.