Seniors: A Morlaàs le 25 Novembre 2018

SENiORS1: La dépitation…
La "dépitation" est un nouveau mot, créé ce lundi après un "week end" rugbystique catastrophique. Ce sont d’abord de tristes Tricolores qui ont failli face à de fringants Fidjiens, ce sont ensuite de non moins tristes Balmanais qui ont basculé cul par-dessus tête devant de braves Béarnais.
Dépités donc qu’après 10 minutes de jeu le match soit terminé, les Morlanais menant déjà par 3 essais et 17 à 0. Il est vrai que les reprises de volée ne sont pas travaillées à l’entrainement et que plaquer dès la 1ère minute de jeu est dangereux pour les articulations… Restaient quand même 70 minutes à jouer, sur un terrain gras, sous une alternance d’averses et de rayons de soleil. Une fois ébouriffés par cette pénible entrée en matière, voilà les visiteurs qui mettent la main sur le ballon, le conservent, le confisquent même. Mais les 250 000 passes et les 300 000 pénaltouches tentées avortent toutes, sans que la défense locale semble vaciller sous les tentatives répétées. Pire, dès qu’ils reviennent vers nos lignes, les locaux transpercent en force les fragiles remparts qui leur sont opposés. De 24/0 à la mi-temps, le score enfle jusqu’à un 38/12 assourdissant, 2 essais balmanais ayant péniblement contrecarré la flamboyante réussite adverse (6 essais).
Certes les 2 cartons jaunes subis sont injustes. Certes la possession de balle est un signal normalement positif et favorable. Mais pas possible de se satisfaire d’un déficit d’engagement, de réalisme et/ou de lucidité : quelques pénalités (facilement) réussies auraient sans doute permis d’entretenir un espoir certes frêle mais néanmoins porteur.
BALMA : Puertas, Perez, Cassas, Carcano, Vogel, (o) Vernezoul (cap), (m) Sekula, Tomasi, Todesco, Yzabel, Gros-Desormeaux, Zigler, Estves, Falzon, Perles.
Sur le banc : Mestivier, Rendour, Demasi, Radegonde, Maitrejean, Boué, Talon..

 

SENiORS 2: Rageant..
Sans être transcendants, les espoirs balmanais jouent tous ensemble et résistent bien face à des adversaires entreprenants. Leur défense est solide, leur conquête progresse, seul leur manque la concrétisation de leur vaillance. Il s’en est fallu d’un souffle hier, puisqu’un seul petit point leur a manqué pour faire tomber Morlaas à domicile (6 à 5 au final)…

 
 

≡ Michel DEDiEU

Les commentaires sont fermés.