Seniors: A Balma le 18 Novembre 2018

SENiORS1: Le compte est bon…
Chaque saison, au moins un dimanche survient où le vent balaye tous les coins du terrain, envole la moindre feuille et déplace aléatoirement tout objet aérien de type ballon, incapable de lui résister. C’était hier une journée de ce genre, qui oblige donc notre sport favori à s’adapter à ces conditions particulières qu’un tel phénomène météorologique provoque.

Vainqueur du fameux toss, les Balmanais affrontent d’emblée les bourrasques. Ils appliquent avec bonheur la conservation de balle, que ce soit devant ou derrière, et parviennent à ne pas être confinés dans leur camp. Leur mêlée est dominatrice, ils réussissent à trouver des intervalles et à marquer physiquement leurs adversaires, lesquels sont réduits à la défensive. A trois reprises, la ligne d’essai de Casteljaloux est franchie, et le score de 17 à 3 à la mi-temps est presque clément, tant les "rougéblancs" pratiquent un jeu léché, séduisant et complet.
L’on se dit que, " vent dans le dos" la tendance va se confirmer et que le différentiel au tableau d’affichage va s’enfler. Mais les visiteurs sont revenus de la pause vexés et revanchards, les échanges se tendent, les esprits s’échauffent. Rien de bien grave, mais le contexte a changé, la qualité a diminué, le niveau, de part et d’autre, a baissé. Casteljaloux se montre menaçant sur quelques pénaltouches, tandis qu’un coup de pied habile permet aux Balmanais de se mette à l’abri de l’essai qu’ils concèdent à l’heure de jeu. La fin de rencontre demeure indécise et confuse, et rien ne s’ajoute, ni pour les uns, ni pour les autres.
22/8, bonus offensif en poche, tout va bien : " le compte est bon " …
.

 

 

SENiORS 2: Il suffit d’un point..
Oui, un point suffit pour la victoire, 19 à 18 qu’ont remportée nos espoirs balmanais. Acquise lors du premier acte, elle fut toutefois dure à conserver, et aurait pu être plus nette et/ou plus sécurisée. Mais ne faisons pas la fine bouche, le résultat est là, qui récompense un groupe vaillant et appliqué..

 

 

≡ Michel DEDiEU

Les commentaires sont fermés.