A Mièlan le 16 Septembre 2018

SENiORS1: Une besace bien remplie…
En ce dimanche d’automne, c’est un Astarac ensoleillé qui accueille nos deux équipes balmanaises sur un terrain de Miélan au dévers troublant.
Bien que la chaleur soit étouffante, course et vitesse animent les premiers échanges. Attaques puis contre-attaques, rouges et bleus rivalisent. Les Gersois dominent les mêlées et manquent quelques pénalités. Mais sur l’une d’elles, ils surprennent leurs hôtes en vivacité et mènent 10 à 3 au bout de 20 minutes. Les balmanais prennent alors le match à leur compte et petit à petit dominent la rencontre. Pendant près d’un quart d’heure, ils occupent les 22 adverses, multiplient les pénaltouches, essaient au près et au large mais ne parviennent pas à marquer, ni essai ni coup de pied. 10/3 à la mi-temps, rien n’est joué, tout reste à faire.
La reprise est aussi euphorique pour les locaux que catastrophique pour les visiteurs. Les cadeaux s’enchainent, et en 10 minutes, le score gonfle jusqu’à 28/3. La réussite fuit les rouges qui ne concrétisent toujours pas leurs temps forts, tandis que les bleus, à chacune de leurs incursions, se nourrissent avidement de nouveaux cadeaux. 42/3 au final, c’est cher payé et cela ne reflète pas la différence réelle entre les 2 équipes. Mais n’empêche, c’est bien ce score qui figure dans les tablettes. Vivement dimanche, pour effacer cet affront qui ternit l’image du BORC.

.
 

SENiORS 2: A l’extérieur..
Vous le savez très bien, s’imposer à l’extérieur est un challenge difficile à relever, qui plus est pour une équipe espoir encore inexpérimentée. Pourtant, la première mi-temps voit nos espoirs balmanais mener 10 à 9, un essai à rien. L’intensité n’a certes pas atteint les sommets, mais ce score prouve l’implication des protagonistes.
La reprise voit les esprits s’échauffer, et sans parler de générale, une échauffourée dure quelques secondes. A la sortie, un jaune de chaque côté, puis un rouge pour les seuls balmanais. Ce déséquilibre tue le suspense. Les Gersois prennent le dessus, jouent dans les espaces désertés, et inscrivent 3 essais. Là aussi, le 26/10 est sévère : sale journée !

 
≡ Michel DEDiEU

Les commentaires sont fermés.