A Saverdun le 25 Mars 2018

SENiORS1: Un scénario inimaginable…
Nouveau défi pour cette équipe balmanaise en quête de rédemption : gagner à Saverdun, performance parfois approchée mais jamais réalisée lors des (nombreuses) confrontations précédentes.
Sous l’éclairage d’un discret soleil les 2 équipes investissent le terrain, qui est bien gras mais très praticable. Un long round d’observation meuble les premières minutes, jusqu’à ce que le collectif saverdunois fasse la différence, presque tranquillement et à deux reprises. Côté balmanais, « l’on se dit que » l’après midi va être longue et que la mission s’avère impossible…Mais les ¾ rougéblancs ne l’entendent pas ainsi. Vitesse, fulgurance, surmultipliée, les voilà qui transpercent une défense locale abasourdie, figée, impuissante. A la mi-temps 3 essais transformés permettent aux visiteurs de faire trembler les locaux, menés 21 à 15.
Mieux, aux alentours de la 50ème minute, un 4ème essai crée un break (28/18) qui semble définitif. Mais les Ariégeois ne capitulent pas, d’autant moins que les Balmanais ne profitent pas de plusieurs pénaltouches qui auraient pu les mettre à l’abri et commettent de nombreuses fautes pas forcément indispensables. Résultat, l’improbable se produit et se traduit, à la 74ème, par un 28/30 en faveur des locaux. Les carottes semblent cuites et la messe semble dite quand une succession de péripéties, provoquées par une indécision locale stimulant la verve arbitrale, offre aux visiteurs une pénalité « terminale » qu’ils ne se privent pas de réussir.
Par 31 à 30, les Balmanais l’emportent à l’issue d’une rencontre comme l’on en voit peu, ponctuée de 8 essais et de rebondissements successifs, aussi improbables les uns que les autres. Néanmoins, « le job est fait » pour nos couleurs, et ce n’était pas une évidence !

.
 

SENiORS 2: Le métier..
Gagner à l’extérieur, qui plus est en terre ariégeoise n’est pas donné à tout le monde. Parce que nos espoirs balmanais n’ont pas cette expérience de vainqueurs dans des contextes difficiles, ils n’ont pas su décrocher une victoire qui leur tendait les bras et ils s’inclinent par 31 à 29 au terme d’une rencontre plaisante et disputée. ..

 

≡ Michel DEDiEU

Les commentaires sont fermés.