SENiORS: A Balma le 10 Décembre 2017

SENiORS1: L’ENViE..
Premier vrai dimanche hivernal de la saison, avec pluie, vent et froid. Rajoutons-y pour certains la tristesse entourant le décès de Johnny, c’est vous dire l’ambiance ! Même si le stade des Aérostiers témoigne ses qualités d’absorption et évite d’être boueux, c’est donc dans un univers aqueux (sans jeu de mot) que se déroule la rencontre opposant le BORC au FCTT qui effectue ici son plus court déplacement de la saison.
L’on en doutait bien, priorité n’est pas donnée aux grandes envolées, et la première demi-heure est consacrée à se jauger, se tester, s’affronter au plus près. Aucun des deux protagonistes ne prend le dessus de façon significative, mais il semble que les Balmanais arrivent un peu mieux que leurs adversaires à conserver la balle sur plusieurs temps de jeu. A tour de rôle, chaque équipe trouve une faille et va à dame, et ce premier round s’achève sur un 8-10 favorable aux Toulousains.
La reprise voit les bleus accentuer leur avance sur pénalité, mais sans prendre le match à leur compte, faute sans doute d’une part à un jeu au pied déficient et d’autre part à une défense locale bien plus agressive. Les rougéblancs jouent « plus juste », renvoyant systématiquement les visiteurs dans leur camp, arrivant à enchainer plusieurs temps de conservation successifs. C’est ainsi qu’ils bénéficient de plusieurs pénalités, grâce auxquelles ils prennent l’avantage et l’ascendant. Mais leur vigilance s’effrite alors que le match s’achève : ils encaissent l’essai qui peut offrir au FCTT un match nul de dernière minute. La transformation passe (de très peu) à côté, et dans la foulée, l’artilleur local, impérial aujourd’hui, rajoute 3 nouveaux points qui clôturent la rencontre et le suspense…
23-18, deuxième succès à domicile consécutif, ça va mieux dans les têtes balmanaises qui pourront ainsi passer des fêtes insouciantes.
.
ils ont dit:
Vincent Terrail Noves (maire de Balma):"Bravo pour cette victoire et avec du jeu.De quoi aborder les fêtes et la trêve avec un peu plus de sérénité"
Serge Pratmarty (Président du Borc):"On leur avait trop donné bien avant l’envie, ils ont retrouvé les rêves et les mercis, toutes ces choses qui ont un prix qui font l’envie de gagner et le désir et le plaisir aussi !"
Gérard Bouisset (manager du Borc): "Nous ne sommes pas morts et ce succès va nous permettre de travailler plus sereinement. Il s’agit maintenant de nous installer durablement sur les bons rails"

SENiORS 2: DiFFiCiLE..
Oui, difficile de comprendre comment nos espoirs « n’y arrivent pas ». Difficile de comprendre comment peuvent-ils laisser échapper la victoire alors qu’ils dominent largement jusqu’à la 70ème minute.

A la sortie, défaite 16-20. Difficile…
.

≡ Michel DEDiEU

Les commentaires sont fermés.