A Balma le 1 Octobre 2017 BORC-JOP

SENiORS 1: LE DEFiCiT SE CREUSE…
Ni soleil, ni pluie, ni vent et le stade des Aérostiers toujours aussi net : un superbe contexte pour cette première rencontre « à domicile », consacrée à la réception de PRADES. Il faut dire que les 2 premiers déplacements du BORC ont été infructueux, et que l’escarcelle "pleinement vide" doit aiguiser la faim de victoire.
Mais ce sont les visiteurs qui sont les plus en appétit, qui investissent le camp balmanais, qui s’octroient d’emblée quelques pénalités dont ils ne profitent pourtant qu’à moitié. Un jeu de ping-pong ballon s’installe, qui permet à l’arrière pradéen de briller. A part ça, il ne se passe pas grand-chose, sinon que les locaux engourdis (?) ne parviennent pas à mettre la main sur le ballon alors que les visiteurs se contentent, à juste titre, de "gérer". Mieux que cela, ils concrétisent à 2 reprises des pénaltouches pourtant presqu’anodines, sans rencontrer en face l’agressivité que l’on pourrait espérer d’une équipe en quête de réhabilitation. 6 à 18, 2 essais à rien, l’addition est donc corsée à la mi-temps.

Un tout autre match débute après la pause. La pression s’inverse, l’occupation aussi, voici enfin les Balmanais dans les 22 adverses, multipliant touches, mêlées, départs au ras, envois au large. Ils parviennent enfin à franchir la ligne et reviennent dans la course, tant au score (13/18) que (surtout) dans les esprits. "L’on se dit que… "

Mais non. Quelques petites erreurs, quelques décisions arbitrales défavorables, quelques ballons littéralement escampés sonnent la fin de la révolte et de l’espoir. Le dernier ¼ d’heure nous replonge dans le doute et remet les Catalans dans le sens de la marche, leur permet de s’abriter et de priver les Balmanais du bonus défensif.
Situation difficile pour tous : joueurs, entraineurs, dirigeants, supporters. Le travail s’impose bien sûr comme premier recours. Mais trouver la confiance est également nécessaire et c’est à Argelès qu’il faudra la chercher !

SENiORS 2: DU LOURD
Le pack des espoirs balmanais impressionne. Cette infanterie lourde est capable de pénétrer en la broyant toute opposition. Reste donc à enclencher la mécanique et à concasser. Cela permettra de se rassurer et d’assurer des victoires qui doivent être indiscutables. A Balma ce dimanche, le 24 à 20 obtenu reflète mal le potentiel. Mais toute victoire est bonne à prendre, ne la galvaudons pas.

≡ Michel DEDiEU

 



Les commentaires sont fermés.