SENiORS: A Millau le 17 Septembre 2017

SENiORS 1: ViSiTE ANNUELLE A MiLLAU
Pour des raisons probablement kilométriques, Millau est systématiquement intégré dans une poule étirée des profondeurs catalanes à la plaine ariégeoise, qui englobe aussi le Lauragais et la métropole toulousaine. C’est donc une visite annuelle que le BORC consacre à cette ville lointaine. Pas de déception cette année : la route est toujours aussi longue, le viaduc est toujours aussi haut et le froid toujours fidèle au rendez-vous, bien qu’on ne soit que mi-septembre.
Pas de déception sur le terrain non plus : les hommes du SOM sont présents et solides. Ils veillent à occuper le camp des visiteurs et multiplient les tentatives. Les Balmanais résistent bien, et font rapidement comprendre que ce n’est pas au près ou sur des groupés qu’ils cèderont. Leur défense au large est également efficace, mais la circulation millavoise rapide, précise, génère des fautes. L’artificier local fait mouche à chaque reprise et meuble le score. En contrepartie, les rougéblancs se montrent maladroits, manquent d’automatismes, ne parviennent pas à mettre la main sur le ballon ni à séjourner en terre adverse. Il est toujours difficile d’être objectif par rapport aux décisions arbitrales, mais chaque venue des Millavois dans les 30 mètres des visiteurs leur donne une pénalité « tentable ». L’une d’entre elle, vite jouée, donnera lieu au seul essai de la partie. Tout cela fait 19/0 à la mi-temps : une addition salée qui exagère le différentiel entre les 2 équipes, même s’il est normal que les locaux, plus appliqués, soient en tête.

Le deuxième acte semble voir les Balmanais redresser la tête. Quelques minutes durant, ils produisent (enfin) du jeu et se montrent menaçants. Mais la concrétisation n’est pas au rendez-vous, faute entre autre à une touche qui restera jusqu’au bout défaillante. L’on repart dans une partie peu enthousiasmante, qui ne voit aucun des protagonistes prendre le dessus, qui prend définitivement l’appellation de « match de rentrée », et laisse place à quelques accrochages plutôt inutiles.
Le score final, 22 à 3, récompense l’équipe qui était la plus prête à débuter le championnat et sanctionne celle dont le collectif tâtonne encore. Rien de grave à cette heure, mais pour Villefranche, dimanche prochain, un supplément d’âme sera le bienvenu…

SENiORS 2: EN CHANTiER
Le premier match de championnat d’une équipe espoir fortement renouvelée est toujours une gageure : aucun automatisme, on fait connaissance, on découvre ensemble ce qu’il faudrait faire pour jouer ensemble. Indulgence donc sur la production des Balmanais ce dimanche en Aveyron. Un regret quand même, c’est de n’avoir pas pu ou su conclure une supériorité qui semblait très nette depuis la tribune. Seul un bonus défensif (défaite 26 à 19) récompense un groupe qui sans nul doute en fera souffrir plusieurs et dans lequel quelques individualités ont émergé.

≡ Michel DEDiEU

Les commentaires sont fermés.