U16 TeulièreA: A Castelsarrasin le 29 Avril 2017

JeuneJoueurU16Samedi magique..
Éliminés en barrages du Championnat de France, le Championnat des Pyrénées commence par le 2ème tour pour les Balmanais par un déplacement à Castelsarrasin. C’est une fin de semaine à trois jours et il fait beau , l’appel du grand large pour certains ajouté aux nombreux blessés donnent un nouveau visage au groupe qui se retrouve sur les belles installations Tarn & Garonnaises . Les Castelsarrasinois partent évidemment favoris pour ce match officiel qui peut être le dernier de la saison pour les deux équipes .
Comme à leur habitude, en début de rencontre les Balmanais monopolisent le ballon avec de la conservation mais aussi avec une belle envie de déplacer le ballon afin d’effacer ce manque de réalisme qui les poursuit tout au long de cette saison. Plus de choses simples, plus de vitesse, plus d’engagement mettent en difficulté Castelsarrasin qui semble un peu surpris par le jeu visiteur mis en place. Chez nos hôtes peut être un peu de suffisance, peut être un manque d’humilité et de solidarité, peut être aussi tout simplement la qualité du jeu Balmanais autour d’une belle conquête les font déjouer. L’humilité, la solidarité sont aujourd’hui sur le pré les forces et les qualités mises au service du collectif du Balma ORC, un BORC appliqué concentré ne commettant que peu de fautes. Une pénalité de Nathan l’artilleur du jour va mettre les Balmanais devant au score (3-0), puis sur une mauvaise montée défensive suivie d’un mauvais replacement, Castelsarrasin va scorer sur une passe au pied pour passer devant au panneau d’affichage (3-7). Il en sera fini pour cette première période des velléités Castelsarrasines et des largesses balmanaises car Balma va prendre le jeu à son compte par ses lignes d’avants et arrières qui enchaînent ou se mêlent dans de beaux mouvements offensifs qui avancent et finissent par trouver l’en-but d’abord par l’ailier Cyprien (8-7) puis par le couple Valentin- Martin indissociables dans la finition de cet essai (15-7). Thibaut auteur d’un bon début de match, volontaire et appliqué est victime d’un placage haut, il va laisser ses camarades pour les urgences où il ne sera rien diagnostiquer de grave fort heureusement. Balma continue de garder la main sur le jeu: en dominant la touche où Thomas et Arthur règnent en maîtres, en maîtrisant la mêlée où Yanis et Pierre calent bien, en envoyant un Antoine* à des Castelsarasinois mis sur le cul. Durant cette domination un maul bien construit et géré par les avants dont Jules va s’extraire dans son style particulier permet aux Balmanais de marquer le 3ème essai (20-7). Les Castelsarrasinois sont ko debout et la mi-temps les sort d’une période faible, difficile et humiliante pour eux.

Certainement secoués par l’encadrement et remontés comme des coucous , Castelsarrasin revient avec de nouvelles intentions. Le jeu se durcit nettement en seconde période, Nathan organisateur et brillant dans le jeu est la cible au sol de gestes déloyaux qui cherchent en vain à diminuer son influence . Le temps passant, sous les coups de boutoir adverses, la fatigue commence à se faire sentir sur les épaules, le banc n’étant pas assez nombreux (2 remplaçants chez les avants) il faut tenir…. Mais en ce jour il est dit que les Balmanais même en très grande difficulté par instants ne lâcheront rien: une belle envie de vaincre, une belle envie de défendre ensemble, un Martin des grands jours , un Matéo besogneux de l’ombre et surtout beaucoup d’humilité dans les choix ballon en main de la part de tous vont permettre de résister au retour violent mais tardif de nos hôtes. Ces derniers marquent à deux reprises, pour faire évoluer le score à 23-19!! Lorsque l’arbitre siffle la fin d’un match proche d’un pugilat général tant la frustration de nos hôtes est grande c’est la joie d’une victoire arrachée dans la douleur et méritée dans l’affrontement.
Les visages sont marqués mais les yeux sont rayonnants de joie, il fallait se le gagner ce combat de la 2ème mi temps! Tous les joueurs ont été admirables et lorsque l’on peut le clamer il faut le faire avec force. Il faut aussi les remercier de redonner à l’encadrement un sens au travail de la semaine, aux consignes qui partent quelques fois dans les airs pour retomber lors de ces samedis magiques .

Merci donc aux 21 de ce jour : Pierre, Yanis, Rida, Jules, Romain, Thomas, Arthur, Mattéo, Valentin, Antoine, Marco, Hélios, Guillaume, Cyprien, Benji, Thibaut, Simon, Martin, Nino, Luca, Nathan
*Un Antoine c’est aussi un coup de poing en argot
.

 

Jaimelerugby U16 TeuliereAsite jesuischarli

ΞMarc Fernandez

Les commentaires sont fermés.