U16 Teulière A: A Rodez le samedi 11 Mars 2017

JeuneJoueurU16Le Fort & le Faible..
Ce n’est pas le titre d’une fable inconnue, mais l’ADN de notre sport. Le rugby est un affrontement au corps à corps, le vainqueur est celui qui sait utiliser ses temps de domination et optimiser ses temps de dominés. L’équipe qui sort gagnante est celle qui parvient à opposer le fort au faible en sachant mettre en opposition un gabarit exceptionnel à un autre moins gaillard ou en plaçant en vis-à-vis un rapide face à un plus lent…. Cahors s’est incliné à Balma et a battu Rodez Rodez a vaincu Balma, chaque rencontre a sa propre histoire, il existe en son sein un moment fort où "les mouches changent d’âne" où la victoire se construit à partir de l’un de ces temps spécial que l’on désigne comme fort où un sentiment diffus de renoncement va peu à peu brider les énergies du futur vaincu, et décupler celles du vainqueur.
Samedi dernier le déplacement à Rodez est un rendez vous fort de cette fin de saison. Les Balmanais ont comme objectif de participer aux phases finales , il faut pour cela être dans les seize meilleurs du championnat territorial Midi Pyrénées. La concurrence est rude, le niveau de jeu général est de bonne qualité dans cette poule3 où les Ruthénois se situent parmi les meilleurs. Venus faire à Balma au match aller un score nul les Aveyronnais sont les favoris, mais les visiteurs du jour avec une composition d’équipe ambitieuse sur le papier viennent pour chercher quelque chose . Un désolant contre temps prive le groupe d’un joueur qui par manque d’attention durant la semaine à « zapper » qu’ il y avait match ! . Quatre joueurs retardés par leur collège arrivent sur place en voiture , c’est donc à 17 que s’effectue le déplacement en bus en terres aveyronnaises. Arrivés à Rodez , la collation est prise au "resto" du bowling puis, c’est l’ arrivée sur les installations pour leur découverte et constater qu’un beau soleil inonde un terrain souple à souhait balayé d’un vent léger dont les poteaux souffrent d’un curieux parallélisme.
L’entame de match est Ruthénoise avec occupation de terrain, avec coups de boutoir de forts gaillards qui viennent taper dans une défense Balmanaise qui résiste. Après quelques 10 minutes de temps faibles où le ballon n’est qu’un obscur objet de désir, les visiteurs "rougezéblancs" vont réussir à se sortir de situations périlleuses et venir à leur tour lancer quelques mouvements d’envergure qui inquiètent leurs hôtes. Par manque de rigueur les Balmanais ne concluent pas ces occasions de marquer capables de faire encore douter leurs adversaires . S’ils ne marquent pas les Balmanais offrent aussi des opportunités sur ces approximations aux Ruthénois qui vont en profiter pour marquer leur premier essai non transformé . Le jeu reste toutefois équilibré entre les deux équipes, on note cependant un peu plus d’engagement, de maîtrise du coté de Rodez qui fait mal par sa densité physique . Autour de la 20ème les Balmanais, alors dans les 22m adverses, produisent une belle conservation de ballon par une série de « rucks » dans l’avancée, dans la continuité ils libèrent au large pour des arrières dont les courses croisées, masquées vont ouvrir une porte donnant directement sur l’embut . Las! un courant d’air venu dont on ne sait d’où la referme et c’est quelques centimètres et un peu plus d’engagement qui manquent pour concrétiser une occasion forte de passer devant au score et faire enfin douter les Ruthénois. Ce temps fort suivi immédiatement d’une pénalité favorable proche de la ligne d’essais tristement négociée vont malheureusement manifester le début d’une impuissance naissante des Balmanais pas toujours au top de leur forme pour certains. Malades, pas à 100%, les sorties prématurées et non programmées de joueurs laissent perplexe car imprévisibles aux vues des performances affichées aux entraînements de la semaine. La suite est une domination adverse qui se traduit par une pénalité en fin de première période puis d’un nouvel essai et d’une nouvelle pénalité lors d’ une seconde période contrôlée et maitrisée par Rodez. Le score de 16-0 est cependant un peu dur à digérer car il y avait certainement une possibilité de ramener au moins un point de bonus défensif. Il est à relever le bon arbitrage du jour ce qui ravive encore un peu plus les regrets.
Devant cette équipe bien équilibrée dans ses forces (intelligence, rapidité, densité), au jeu juste , les Balmanais ont résisté et souvent il faut le souligner avec brio ballon en main et courage en défense. Les visages fatigués, les corps marqués des garçons par l’intensité mis par l’équipe de Rodez témoignent dans les vestiaires de la dureté des collisions entre joueurs. La logique a été cependant respectée, l’équipe la plus forte a gagné il faut l’accepter. Dans quinze jours lors de la réception de Millau, il faudra sans faiblir marquer et atteindre cet ascendant psychologique lors d’ un temps fort si particulier qu’il décide souvent de l’issue de l’affrontement.

 

Jaimelerugby U16 TeuliereAsite jesuischarli

ΞMarc Fernandez

Les commentaires sont fermés.