M16: A Balma le19 Janvier 2019

M16 2003-2004: L’Aviron reste au ponton…
C’est le 1er match de la phase de qualification pour les M16 avec la venue de l’Aviron Castrais en terre Balmanaise après un brillant parcours en phase de brassage dans lequel le groupe a terminé à la 1ère place. L’aire de jeu synthétique permet en cette période de l’année d’avoir un terrain sec propice à un jeu alerte. La météo est fraiche, le ballon est sec, un timide soleil fait quelques apparitions, tout est réuni pour un bon match de rugby.
Le coup d’envoi est donné par les Castrais, sur la relance qui s’en suit, les locaux se font contrer alors qu il n’y a que 50″ d’écoulées par les visiteurs qui pointent en dame: (0-7). Le coup de pelle asséné est dur à encaisser et les Balmanais sont KO debout timides et empruntés dans leurs initiatives. Les Castrais dominent, maîtrisent parfaitement et marquent à nouveau à la 6ème minute (0-12), les "Rouges" prennent l’eau. Les Rameurs de l’Aviron rament fort et ils dominent leur navigation en produisant des mouvements qui alternent jeu d’Avants et d’Arrières, l’ensemble bien animé par leur barreur ouvreur. Une pénalité vient concrétiser cette domination en fin de premier ¼ d’heure (0-15). Pour les locaux il convient à présent de réagir mille milliards de tonnerre de Balma , de réveiller les marmottes et de se mettre dans la bonne direction de l’en but Castrais. Un 1er temps fort, à la 18ème minute suite à un coup de pied à suivre quelque peu cafouillé par un rameur collé à la planchette, se matérialise par un essai en coin des Balmanais(7-15). Sur l’engagement, ils récidivent mais un en avant est sifflé . Les mouches semblent avoir changer d’âne, un sérieux clapotis perturbe la marche en avant du bateau Tarnais que l’on semblait sure et maitrisée. Le tonnerre à présent gronde, les Balmanais se révoltent, la physionomie du match bascule en leur faveur, suite à une touche le ballon circule de mains en mains pour échouer en terre visiteuse (14-15). En cette fin de mi-temps les Castrais perdent un peu leur flegme , « s’engueulent » et voient des "Rouges" occuper leur camp et être dangereux sur tous les ballons touchés. Un nouvel essai Balmanais (19-15) confirme que Castres est maintenant à contre courant et que son jeu collectif initial bien cadencé est mis à mal.
Dès le début de la 2ème période il se confirme qu’un avantage psychologique procuré par la "remontada" de la 1ère mi-temps est bien là. La possession du ballon, la domination territoriale, la maîtrise des Balmanais au travers de ses individualités prennent le dessus. Tout cela se concrétise par un nouvel essai à la 35ème minute (26-15). "Les Rouges" de Balma sont maintenant en grande confiance peut être un peu trop car le jeu devient brouillon avec des fautes et un jeu au pied approximatif de la part des 2 équipes. Castres profite un petit peu plus de cet état de fait en imposant une légère domination et pour revenir au score par une pénalité(26-18) . Balma va réagir et finir par tuer tout suspense en reprenant son ascendant sur cette équipe de Castres venue pour gagner en atteste son début de rencontre.
Les M16 Balmanais méritent leur victoire (26-18) pour avoir su revenir dans un match qui leur échappait lors du premier ¼ d’heure. Félicitations à tous pour être restés unis et avoir trouvé les ressources nécessaires afin de faire douter puis faire déjouer une équipe venue avec l’intention de faire un bon coup en "Balmanie"

Balma ORC-Aviron Castrais

 

≡ Marc Fernandez

Seniors: A Lombez le 20 Janvier 2019

SENiORS1: A la hauteur…
Déplacement à Samatan, chez le leader de la poule : rien de bien enthousiasmant pour des Balmanais qui bataillent en queue de peloton.
Temps hivernal, menace de pluie, mais pas de vent sur un terrain gras toutefois très praticable. L’entame est équilibrée. Les deux équipes ferraillent et veulent imposer leur force, personne ne prend l’ascendant. Au quart d’heure, ce sont même les Balmanais qui trouvent la faille et marquent un fort bel essai. Les Gersois se resserrent et accélèrent, multiplient les temps de jeu et alternent entre le près et le large. Vingt minutes durant, ils haussent leur niveau et asphyxient leurs hôtes. cette domination se concrétise par 4 essais de belle facture. La mi-temps siffléee, le bonus offensif est atteint pour l’entente locale, qui mène 29 à 7.
A ce moment de la rencontre, l’on peut craindre un second acte à sens unique et un score démesuré à la sortie. Les locaux tentent effectivement d’enfoncer le clou, et c’est devant qu’ils pilonnent. Les visiteurs ne lâchent rien et leur défense prend le dessus. Une nouvelle fois ils transpercent et marquent, annulant le bonus offensif de leurs adversaires. Des averses de pluie battante rythment cette deuxième mi-temps, pendant laquelle l’alternance du pouvoir règne. Chaque équipe dispose de plusieurs occasions, de plusieurs temps forts, mais aucune ne les concrétise, et le match s’achève sur un 29 à 14 difficile à traduire : les leaders n’ont pas obtenu le bonus défensif, leurs visiteurs ont fait face mais ne glanent aucun point non plus.
..

 

SENiORS 2: Dommage..
A l‘issue de cette rencontre entre des Gersois tout en réussite et des visiteurs une nouvelle fois pas payés, l’on ne peut que regretter le manque de finition, de concrétisation de ces espoirs balmanais qui globalement dominent leurs adversaires mais « in fine », repartent vaincus.
Cette fois ci, le score est de 10 à 5, pour un bonus défensif frustrant.

 
 

≡ Michel DEDiEU

Seniors: A Balma le 13 Janvier 2019

SENiORS1: Quand ça veut pas…
Comme lors du précédent match à domicile, les conditions hivernales sont présentes : fraicheur/humidité/vent. Rien d’anormal toutefois en ce début Janvier qui voit l’entente Miélan/Mirande rendre visite au BORC.
Le vent est transversal mais profite légèrement aux Balmanais pour cette première mi-temps pendant laquelle (sans faire injure aux joueurs) il ne se passe pas grand-chose. Si, les 2 lignes s’affrontent gaillardement, sans que l’une ou l’autre prennent le dessus, sans que touches, rucks ou mêlées choisissent clairement leur camp. Le buteur local ayant réussi une pénalité, le score est de 3 à 0 à la mi-temps et personne ne peut augurer de la suite de cette rencontre.

A la reprise, les Gersois percutent plus fort et investissent le terrain adverse. La défense rouge et blanche souffre, mais tient bon. A plusieurs reprises, les visiteurs se montrent menaçants, mais ils sont systématiquement repoussés. Les Balmanais se créent quelques occasions, et l’une d’elle se concrétise un peu avant l’heure de jeu. 10 à 0, cela sent bon pour les riverains de l’Hers, qui semblent à ce moment-là tenir le bon bout. Malheureusement, il n’en est rien, et une forme d’usure semble avoir fait son œuvre : les 10 dernières minutes sont fatales à nos couleurs qui encaissent un essai et 2 pénalités. Avec panache, les Balmanais refusent la pénalité du match nul pour tenter la victoire, mais sans y parvenir. Les visiteurs se réjouissent, la bonne affaire est pour eux, sans qu’ils soient montrés franchement supérieurs. Mais c’est ainsi, et cette défaite, par 10 à 13, fait mal.

SENiORS 2: Pas vernis..
Face à des visiteurs motivés et puissants, les espoirs balmanais font bonne figure et globalement se montrent plutôt dominateurs lors de la deuxième mi-temps. Mais ils ont encaissé 10 points lors du premier acte, et jamais ils ne parviennent à prendre la tête, malgré plusieurs possibilités. Au final, ils perdent 10 à 13 une rencontre qui n’aurait pas dû leur échapper. Dommage. …

 

 

≡ Michel DEDiEU

Seniors: A Layrac le 16 Décembre 2018

SENiORS1: Rugby d’antan…
Aujourd’hui, certains qualifient d’injouables des terrains détrempés, boueux, où l’herbe a disparu et où les lignes ne demeurent discernables que pour ceux que la foi habite. Appartenant à une génération qui a pratiqué fréquemment dans ce genre de conditions, je n’épiloguerai pas sur le contexte de ce match sur le terrain municipal de Layrac, mais je reconnais que tout était réuni pour limiter le jeu à sa plus stricte expression : percussion individuelle ou collective et/ou coup de pied. C’est donc ce que les 2 équipes produisent presque tout au long d’une première mi-temps qui aurait pu être équilibrée sans 2 facteurs. Le premier est la non réussite des buteurs balmanais qui ne parviennent pas à thésauriser quelques points « faisables », la seconde est la prise de pouvoir des avants layracais sur la fin de mi-temps, générant 2 pénalités transformées puis 2 expulsions temporaires qui provoquent l’essai des locaux à la 41ème minute. 13/0 à la pause, ça fait mal…
Malgré une pénalité pour les visiteurs, la reprise est du même gout et, jusqu’à l’heure de jeu, les « boueux d’ici » dominent les « boueux d’ailleurs ». Mais le score ne bouge pas, un incident de jeu impliquant le trio arbitral et faisant annuler l’essai marqué dans la confusion par les Layracais. C’est un tournant du match car les balmanais semblent mieux physiquement, ce qu’ils traduisent par un essai en bout de ligne. 13/10 : tout le monde se demande si les locaux ne vont pas flancher et perdre un match qu’ils ont oublié de tuer. Il n’en est malheureusement rien pour les visiteurs qui ne parviennent pas à achever la bête blessée, et prennent même le risque de perdre un bonus défensif qui sans nul doute s’avérera plus tard utile. L’arbitre, parfois dépassé, renvoie tout le monde à la douche, sur ce 13 à 10 qui est un reflet assez fidèle de l’opposition proposée par les forces en présence dans les circonstances du jour.
BALMA : Boue ; Talon, Cassas, Carcano, Vogel ; (o) Vernezoul, (m) Sékula ; Sanda, Toamsi, Jouve (cap.) ; Radegonde, Gros ; Perles, Falzon, Esteves..

 

SENiORS 2: Pas vernis..
Les espoirs balmanais et layracais prennent aussi leur bain de boue. La faillite du buteur local permet aux visiteurs de croire en leur chance et ils mènent 6 à 5 presque jusqu’au terme d’un match solide. Mais une pénalité "in extremis" donne la victoire aux recevants, sans que l’on puisse toutefois crier au holdup. …

 
 

≡ Michel DEDiEU

M16 Territoriaux : A Grenade le 8 Décembre 2018

M16 2003-2004: Difficile…
Après son explosion du match aller à Balma (59-5), Grenade a renforcé son groupe, son équipe1 cadette nationale ne joue pas ce samedi et l’équipe s’est donc musclée avec des équipiers premiers. Le terrain d’entrainement est boueux, un vent modéré souffle pour les Balmanais qui donnent le coup d’envoi.
La possession est Grenadine en début de match mais elle ne permet pas à Grenade de sortir de son camps où la pression Balmanaise la contient. Une faute des locaux donne à Balma l’ouverture du score (0-3) . La possession reste cependant pour les "jaunes et noirs", qui alternent moultes pilonnages et jeu au large. Ils finissent par franchir la ligne du centre , et provoquer quelques fautes balmanaises qui amènent l’essai Grenadin de la 11ème minute (5-3). Grenade produit toujours et met une grosse pression mais laisse échapper quelques ballons dont les "rougezéblancs" se nourrissent pour être dangereux, notamment sur des récupérations sur lesquelles la vitesse habituelle des flèches balmanaises est malheureusement freinée par l’état du terrain et du ballon. La fin de la mi-temps va être pénible pour les Balmanais qui s’accrochent et montrent beaucoup de solidarité ce qui n’autorise pas Grenade à marquer plus de 3 points.Le (8-3) à la mi-temps est plutôt flatteur pour Balma tant les Grenadins ont dominé dans l’agressivité, la possession et la production de jeu.
Après "les oranges" de la mi-temps, dès le coup d’envoi donné par Grenade, Balma met plus d’engagement par ses avants, qui avancent par des "Trio" qui permettent d’occuper le camp Grenadin. Un jeu simple sur un terrain difficile qui va porter ses fruits par 1 essai suite à une touche-maul-jeu au près (8-10). Avec l’appuis du vent, Grenade reprend sa domination, marque mais son essai est refusé. Les Balmanais résistent et peu à peu, le "banc" rentré à la pause amène toute sa puissance et rééquilibre les forces en présence. Balma produit alors un jeu à 1 passe puissant qui concentre et use la défense Grenadine qui finit par céder sur un essai en coin (8-15). Grenade lance alors toute son énergie dans un baroud d’honneur inutile car à la fin c’est Balma qui gagne un match difficile et formateur pour ce groupe habitué à des rencontres plus faciles ces derniers temps.
Grenade a mis une équipe renforcée pour renverser le 1er de poule, sur un terrain boueux avec une hauteur d’herbes discutable, s’ajoutant à un ballon lourd et sale peu propice à mettre en valeur les aptitudes des visiteurs, vitesse, jeu de passe et qualités individuelles. Elle a échoué mais a mis en évidence que la seconde partie de championnat sera compliquée tous les samedis. On félicitera tous les joueurs du groupe Balmanais pour avoir su l’emporter

Grenade S – Balma ORC

 

≡ Marc Fernandez